A few words at last…

Now, the events are going to unfold rapidly, wonderful and dangerous times are ahead of us. Perilous age, new age, but not a new pseudo-spiritual and technological era, not those so-called « New Age » movements, that have so long discredited truth and thrived with means comparable to apocalyptic sects. No NESARA, no GESARA, no crypto-society ; at least not the way many have envisioned it…

Things have to be kept simple, in order for society to be prosperous. Actually, one of the last signed Executive Orders is the proof we have great men in command ; for it shows they are very well aware of this. https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/executive-order-protecting-americans-overcriminalization-regulatory-reform/
As it has been stated in this order, it is important for law to be clear, understandable …and not to be used for other purposes than what it is apparently being made for. Not Pharisees, but men seeking Justice through the search for TRUTH. It is the right spirit to go. Truth and common sense against advantageous interpretations and sneaky circonvolutions.

What is a crypto-society, but a veneration of an algorithm we do not have control on? Who controls the computers, who is responsible for the updates would keep the back doors. And it could be set up at any moment, whilst only requiring a couple of tricky cunning individuals for it to go.

It would be an open window for new abuses. Donald J. Trump is too smart to let this happen. Pillars of the society cannot stand on a virtual world. They would fall quickly. This is why true spirituality will always overcome fantastic technology ; for reality is always striking you back and always striking you hard when you fly too high with nothing more than feathers and melting wax in the eyes of God.

And in the end, we also understood quite rapidly why our hammer-twitter-ban-etc article was so rapidly banned, with so few followers ; and banned again ; and got others banned ; and could not be shared properly… Good guys in control did not have any more interest than bad guys behind commands to spread these informations for now ; it was the right time for me to do so, but not for them… So, we are eager to jump into the time after, because we certainly have a lot to bring and a lot we have not even dreamed to see… Since almost 20 years… Great times at last!

Beware tho: the actual treat is hinted by our hammer article, in its own particular way! Making it smooth and quick will be tough, as it could be long and dolorous. God bless…

On the interactions between COVID-19 and mobile phone technology

To introduce myself, I could say I am a self-taught scientist. In fact, I have left the university after several years because I felt, we were not actually learning anything substantial, and that the approach was critically wrong.

It would be another theme to speak of, because one would have to go through History and to develop a particular epistemologic point of view, in order to fully understand what I would intend to explain. In short: not for today!

Over the years, I have accumulated materials and devices, which compose my small home laboratory. If the reader wants an idea about my background, let us say I have been a very competitive mathematician, having performed astoundingly in Swiss and French mathematical contests. I taught myself programming at the age of 13. I then went on studying physics, chemistry and biology. However, I have developed a particular approach to dig efficiently to the bottom of things, eventually going around obstacles that would require years to study, and sometimes for absolutely no purpose. Thus, I am able to corner very specific competences rapidly, and I can be efficient both in teaching and in practicing. This allows me to be competent enough in many more domains than I could even have dreamed to study in my entire existence.

In the last nine years, I’ve worked on a 4-way approach to ‘so-called’ degenerative diseases, working with doctors and their patients. I’ve been funding every single piece of my research with my own money, which has sometimes been tough, because it may prove costly. I never charged anything to anyone in the medical field. But this did not prevent me to have an overwhelming success with everything I have done there. People actually got cured, if the disease had not already caused any potentially permanent damages. In these specific cases, we still managed to stop the progression of the illness and even to slightly reverse some of the symptoms. In the remaining cases, the patient withdrew from the cure (because our approach requires some will and determination).

I am aware of the fact, that every professional has his very own dietary and medical theory. Unfortunately, medical doctors are often blatantly incompetent. They often lack logics and investigative qualities. You cannot train someone to be a doctor, if all he wants is prestige or money ; or even have someone who does not know what else he could do in life. It will never make a good doctor.

This is why results are important, when you are a doctor, or even just a scientist. If a doctor gets 80% success with his patients’ problems for a specific illness, then he should try to sort out the 20% remaining and attempt to figure out why it did not work with them. You cannot simply apply over and over again the same method and contempt with it (like most doctors do). The more you study these cases, the subtler it gets. Medical issues always have a cause, and this cause is not ‘statistics’. If we do not know the cause, we have to acknowledge it and try to act accordingly. And so it gets subtle, but even with that subtlety, the general pattern of health remains relatively simple. Some things are even obvious, some are more intuitive ; and to whom does investigate with the very artifice that should be required when living in a highly artificial environment, there are enough things that should often raise questions, they unfortunately are rarely asked nowadays. It is sad, because it is a part of what being human is about: one should not take what he cannot deal with, especially when he does not want to care and dig into it! Should it not be obvious? Think about it!

So, that being said, let us begin with COVID-19 and its potential interaction with cell phone technology. Bobby Piton asked that question, so here is the summary of my analytical work on the subject, which I did conduct last Spring.

To put it boldly and somehow provocatively: viruses don’t kill. Although sometimes affecting different areas of the body, they all have the same effect, and it is directly linked to their sole reproductive purpose: lowered immunity, increased inflammatory status, and increased cell regeneration or slowed down metabolism (depending on the virus). They do not really have aggressive mechanisms like pathogenic bacterias may have. They infiltrate cells, because they need it to replicate themselves.

There, one could already figure out that the reported excessive immune load in reaction to the virus, potentially killing patients, is non-related to the virus’ purpose. Would then the immune system be so badly designed that it would kill you by overreacting to the virus? I do not believe so. Not even for any natural or man-made virus. This is where one has to figure out that it can only be a multi-factorial sickness aggravation, not to say engineered by a man who specifically wanted to produce this effect.

In fact, if there is no co-factorial inflammation, if there is no bacterial threat thriving on lowered immunity, if there is no presence of toxins, viruses do not kill.

Coronaviruses have always been around. When you’ve flu, it is not always the influenza virus. Sometimes it is coronavirus, sometimes it is adenovirus, etc.  but you never get tested when you have a flu, so you never really know what it was.

I have had access to what had been seen and done in the Swiss, Italian and French hospitals during the COVID-crisis: which analyses, which hygienic protocols, which treatments… I will not go in the treatment area here, because I think it is irrelevant. When you try to cure a patient with renal conditions, by solely giving him oxygen, it may fail. When you try to cure a patient with a Staph infection, acting like he has COVID-19, what can you say about the efficiency of the treatment?

What has been observed with COVID is a pneumonia similar to grippal pneumonias: starting in the kidneys, then creating general vessel inflammation, eventually sceptic shock, and then going up towards the lungs, obstructing lung veins. Once kidneys are affected this way, a bacterial infection is very likely. If there is not always one pathogenic bacteria at this stage, then you are very very lucky and you are likely to have a very happy outcome.

But let us talk a little of the weaponization of COVID: there are four things we could note:

1. A modified virus will return to a more natural form if it is not constantly under external constraints. In the case of a weaponized virus, this means a direct and intentional action right on the spot of the contaminated area.

2. If one digs, there are a few insightful studies about the effect of electromagnetic waves on the body. Here is what has been found in the past decades:

A. Electromagnetic fields in the frequency range of microwaves (GSM/3G/4G/Wifi/Bluetooth/5G) can substantially block glutathione, lowering or suppressing immunity

B. Lower frequencies, such as 50-60Hz (potentially even the higher ones), increase or produce kidney malfunctions, probably by rendering some important polarised bio-chemical reactions less probable or impossible (through induced molecular oscillation). This is certainly affecting the brain as well, and the rest of the body, of course, but organs such as the kidneys, the liver or the brain are obviously the ones that get affected most and first. It is probably not too much about the frequency, but about the intensity of the modulated EM-field (as long as there is wave-penetration).

C. Cancer-related. In my opinion, the reasons are the same ones as explained in B. adding up the fact that some frequencies can induce DNA damages through various mechanisms. The question about electromagnetism in general is mainly: how much can we bear, which intensity, which frequencies? If people get sick, they probably had too much. There is also an adaptation factor: our generations can probably bear more than the ones who experienced the first telegraphic waves in the early 1900s. However, we can also note that the intensities back then were not really taken into account: it was all about getting it done, and sometimes, the means were totally disproportionate ; and the methods, still experimental. To give you an idea, some devices used principles creating visible electric arcs in order to produce the wave.

3. The noted increased presence of bacterial pneumonia potentially falsely attributed to COVID. In Switzerland, where I live, I have tested the water (which is reputed as one of the cleanest in the world) in several homes during the Spring-COVID-crisis. And I found a persistent presence of Streptococcus Pyogenes (gram negative*). A Strep pneumonia precisely produces feelings such as very dolorous pressure on the breast. Strep is a common infection, so even if it is found, who would think of a bio-weapon? In warm water, I did sometimes find high quantities of Streptococcus. In old installations, where water isn’t heated up to more than 60°C/140°F, this bacteria can multiply in the warm water boiler, before reaching problematic numbers. And guess what? the people who are more likely to get such installations, usually a little old, with lower water temperature are precisely the seniors.

4. The psychological and political warfare that is associated with COVID. No need to comment on this one.

At this point, the reader could easily take the different elements I exposed here and make his own conclusions by combining them.

Now, consider that in our worldwide renowned hospitals in Switzerland, they do not systematically test for bacterial or fungal infections, and it is the same in Italy or in France! It is very likely not to be any better anywhere ; so far confirmed by all the medical doctors I have talked to. If there had been a Streptoccocus, they might have called for a COVID-diagnosis in form of a test (not even conducted by themselves). Who controls the tests, controls COVID stats ; but also the health of the patients who are affected by something else! So when the test returns with positive results, the doctors do not dare to further investigate!

In fact, it is important to realize that medical doctors are not trained to do pertinent diagnoses. Most of the times, their knowledge lies in mere symptomatic treatments of illnesses. It may prove to be useful in many cases, but it is not always sufficient, and more often than one may think, especially with chronic diseases. This was precisely the key to allow the COVID-crisis to spread! I will not talk here about the hypothesis of then hospital-manufactured conditions, relying on the same incompetence and on the action of a very little number of bad actors. However, when you suddenly get hundreds of people on ventilator in some specific targeted hospitals, when this creates scare and deaths, it should be necessary to question it!

Afterwards, they added up the mask-frenzy to the crisis. In my opinion, because they could not keep up with initial strategy, which would have been too costly and visible. So the plan was to add up the mask. We could as well ask ourselves: are there not some masks, they are already stuffed with fungi, bacterias or even toxic elements? They are all ‘patented’, so they don’t have to say what’s inside, which materials they used to manufacture them! I have analysed only one mask: it was a French town-distributed mask, and what I found was concerning. Moreover, the mask may favorise pathogenic bacterial infections: by allowing an external incubation of all sorts of bacterias or fungi, leading to pneumonias, mainly ; but also to long-term affections, such as skin diseases or even brain infections, some of which may overtime lead to serious neural diseases

Of course, there also is the blood oxygenation problem: I tested several masks with an oximeter, and I can tell that after 45 minutes, one can easily get under 95% oxygen saturation (which is considered low oxygen). It takes about the same time for one to recover to his initial saturation level (usually 97.5%-100%). If the temperature is high and the environment is not well ventilated, it can be even more devastating. If the person accomplishes physical efforts it is even dangerous. I also wonder what would happen if people did undergo two equivalent IQ tests: one before and one after wearing the mask for some hours. To be fair, if the mask is worn in a slightly over-pressurised and climatized mall, one will tend to breath a lot better, and the mask may not affect him at all, even after 2 hours.

Now, my very own take on the virus’ weaponization is that the electromagnetic factor can indeed be weaponized coincidentally with the virus, in order to favour kidney malfunction in covid or flu cases. It could especially be the case, if they had conducted their own studies, not on health purposes, but on the purpose of making you sick. For example, they could have found some very specific frequencies in that extent ; or they could have used some frequencies to maintain the altered virus for a longer time in its ‘modified state’. It is not science I know, it is not things that officially exist, but it is absolutely not impossible. All it takes is experimentation.

The bacterias can easily be spread through water in key stations. If it’s common pathogenic bacterias in a region, they will go unnoticed (and undiagnosed, in many cases, as I explained). They can also be spread through aeration conducts, although one is much more likely to get infected by touching people or things people have touched (than by breathing a bacteria). Water is still the most efficient way. And then, you add up the mask, the high-inflammatory food one may consume, potential diabetic inflammatory statuses, and on and on…

In fact, I expect to see devastating long-term effects, including triggering or accelerating degenerative sicknesses – for it is my research field – at a much younger age (maybe 10 years earlier). On the other hand, we may see people bearing recurrent infections, which they will never really get treated for. If the living conditions (food, air/water pollution, EMF exposure, physical activity, resting time, etc.) get to affect the immunity, we may only see recurrent mild inflammatory statuses in cases of infection. It may be sporadic and recurrent (and then the bacteria goes dormant again). So, they never feel really sick, they never see a doctor or they never get the right medication for their illness. However, they slowly get intoxicated from the inside, by pathogenic fungi and bacterias that reached critical spots, thanks to the incubation in a warm and humid space, right between the skin and the mask. This could significantly lower their lifespan. Especially when for the sick eugenic elite, if one dies even only 4 years earlier, it is a great victory!

However, the proposed hypothesis of melting down the metals with internal or external heating factors, has to be put aside, with the actual knowledge we possess. Mostly, because it could only be lead or mercury (considering their vaporization points). They are sometimes used, but they are less likely to cause noticeable health damages with the involved quantities, in the event of a possible inhalation. The other factors are to cause a lot more of concerns long before.

Finally, I would like to add up a positive note: the body has been well designed by nature, and it has very potent capabilities of resisting to all sorts of natural and man-made threats, although someone can always be killed with viral, fungal or bacterial poisoning. In the end, however, it is not that easy to kill people with a bio-weapon, without it going heavily noticed as such ; and I think it is what the people behind the COVID-19 rapidly found out. On top of that, we even caught them!

Addendum:
We have been asked questions and received a fistful of dishonest comments, hence we had to add this section.
If you would ask us how to cure COVID, we would still have an idea, firstly by addressing the harmful symptoms in the correct order ; secondly by taking into account what we have just exposed ; thirdly by using wisely drugs like quinine and derivatives, artemisia or strong antibiotics/anti-inflammatory substances according to their well considered mode of action ; and we would think about substances strongly reinforcing the immune system, taking a close look to potential nutrient deficiencies.
Dr. Fauci wrote about all that, in studies on the Spanish flu ; he wrote about the late efforts to find ways to cure the flu according to the principles we just exposed ; but Dr. Fauci may have not wanted to cure COVID.
In 1918-1920, there was a relative food shortage, as the Great War had just ended. That is a major factor in epidemics. With the Spanish flu, they already realised that it was not the virus killing people, but rather the very abnormal inflammatory status (certainly multi-factorial) and the presence of pathogenic bacterias. What appeared to work back then was already what has been re-discovered in 2020: using means of lowering inflammation in critically ill patients, as well as trying to boost their immunity in the earlier stages. A couple of studies have reported this late success against the Spanish flu as of now, and how they achieved it. On a side note, Dr. Fauci also wrote about masks being used very inconclusively during the 1918-1920 epidemics, sometimes making people even more subject to death, according to his own report.
Finally, it had been in those years that the Wireless Telegraphy was implemented worldwide: in the same industrialized areas as where the Great Flu had struck, coincidentally. Given what we just exposed on the potential interaction with human health, on the potential very high intensity signals that were sometimes used back in the days, and given the fact people were not used to be exposed to such unnatural EMF, it may also have played a role in the Spanish flu. However, the coincidence could also be explained by the other highlighted factors.
Thus, given all the considerations exposed in this paper, it is not a surprise people in the US military were struck first and were struck hard, in 1918. This, regardless of a potential earlier multi-factor bio-weapon test program. Irony of History: Donald J. Trump’s grandfather was killed by the Great Flu!

In this added section, we would also like to propose one very short paragraph about the COVID-19 vaccine. Indeed, we have seen reports appearing, about abnormal SARS-Cov-2 contaminations linked to the vaccines. We will not go through the vaccination issue here. However, this story reminds us of something no one seems to have noted in the recent years: before 2014, there were only a few hundred all-time deaths of Ebola, according to official reports. When a vaccination campaign began, in the form of a « test » for a new product supposed to protect the populations against an objectively non-concerning health treat, people started getting sick in the precise areas where the product was being tested. Suddenly, we officially counted more than 12’000-13’000 casualties over less than 3 years (versus only a couple of hundreds in 40 years). With this newly reported COVID-19 vaccine story, we cannot help but think about Ebola’s test-vaccination in Africa: firstly they test a new approach to medicine in Africa ; and they get away with it. Secondly, they try the exact same approach on the Northerners. Will they get away with it without being severely reviewed this time?  And let me add this: even incompetence, sometimes, has to be sanctioned, for it has consequences too.

Notes:
*Studies suggest gram negative bacterias could eventually be maintained with EMF in ranges of 50-150 Hz, as their growth rate increases more than the observed increase for gram positive bacterias. This could eventually be a way to maintain and proliferate the infectious Strep

**The observed Streptococcus were persistant to antibiotic substances, which could raise suggestion. Further studies would be needed.

***Other bacterias could have been used, although the usual temperature range in colder boilers make them less likely to proliferate.

P.S. A suggestion has been raised about phone batteries and chemicals in some components. PVDF (contained in batteries) and more than 100 other substances could have various immunity-affecting or toxic effects. Although this is a mere and secondary hypothesis, good science requires to explore everything ; possibly, to quantify it rigorously!

The role of Switzerland in the ‘Bad New World Order’

To the questions raised yesterday by Ron aka @CodeMonkeZ

As America is waking up, Swiss people is not at all realising what has been happening on its territory for the past 27 years, at the very least.

Ron mentions UBS, its ties to transactions including Dominion and the Chinese Communist Party ; he mentions Scytl and its recent acquisition by the Swiss Post. He asks himself why Stacy Abrams was invited to the Bilderberg Group meeting in 2019 in Switzerland…

Here is how we could answer: UBS has been playing a game for the last 20-30 years to undermine Swiss economy, by participating to ‘Deep State’ schemes in the US. They have objectively operated against Swiss and American citizens. We have had one big occurence of this in the 90s. One major episode during the 2008 ‘crisis’, which cost Switzerland taxpayers approximately a $15’000 each: precisely after UBS had been participating to poverty in the US through the subprime ‘crisis’. Finally, we are having one occurence now, in the 2020 election. UBS ‘experts’ told the Swiss press they were investing a lot of money on Joseph R. Biden, and taking financial options regarding his supposed victory to come. Unluckily for them, this time on, it is failing, and we are looking forward to this.

A flashback leads us to the 1999 constitutional votations in Switzerland. Early in the 90’s, systematic mail-in voting was introduced in a vast majority of Cantons. During the 1999 vote, a total constitution replacement (which they called “an update”) was approved in circumstances that had barely been questioned back then. However, knowing there were only 13 against 10 cantons to accept this ‘reformation’, it would be legitimate to ask ourselves questions.

Following the 1999 vote, Swiss National Bank was allowed by the brand new Constitution to sell an important part of its gold, as Gold was precisely at its historic low. A theft, if you ask us. They even managed to put the gold money into the bottomless hole of the retirement scheme: the one consisting in confiscating individual wealth to let the Federal State miserably make up for the old people. The retirement primes were so calculated that they led to confiscating wealth and profit of the working generations. The salary of the new generations is so inadequate that most of them could not afford individual homes, not even meat – so they try to convince us that eating meat would be bad! – , and never ever think to get richer somehow, one day.

During the 2000s, 2010s, several votations were suspicious in Switzerland. If you do not have a system with a fair and secure chain of custody and with holes everywhere, on top of that, if this makes cheating possible, one always has to consider cheating is very likely to happen, by default. In the last 20 years, the supposedly voted policies (at a rate of about 10 per year) led the Swiss people to approve/not contest what could objectively be called a “population replacement plan”. This plan perfectly converging with an objective impoverishment through immigration ; in turn deteriorating the quality of life for Swiss people, in a substantial manner.

If we go back to the 1929 crisis, already at the time, Switzerland chose not to address the issue with ‘people-helping’ measures. Instead, they used a strategic management designed to save exportations, industry and banking, while making the Swiss people pay to keep the pace: losing jobs (almost 30% unemployment), getting sick and even starving. In this extent, 2008 could not have been a surprise to the elderly. However, back in 1929, Swiss economy was backed by substantial amounts of Gold, which allowed them to stick to their plan by avoiding Swiss Franc devaluation. I wonder what they will do in 2021, when the massive criminal activity, some bad actors have been implicated in, comes to an end. Hopefully (or rather Fortunately), Donald J. Trump has a plan for the World, although the upcoming times are going to be very tough for the Swiss people.

About electronic voting, Switzerland has had a history of internet voting during the last 10-15 years, having up to 10 cantons (out of 23) using the system. Ironically, it was centralised in only one or two Cantons, which, from time to time, was not even proceeding to ‘eVoting’ itself. This would have been perfect in order to prevent any political actor to have a look on the electoral process. How convenient. During the period going from 2005 to 2019, many key votations took place, regarding immigration policies, health insurance, taxes, media, etc. and the popular vote went surprisingly left, surprisingly non conservative. Yet, with a leverage of 9 Cantons centralised in Geneva (the farthest left Canton in Switzerland) and the with the Swiss Post ; who recently bought Scytl after having been using its system for more than 10 years to provide ‘eVoting’ for at least one Canton ; then centralising the process in Lausanne (second farthest left place in Switzerland) ; it had all been easy to prevent any conservative measure to go through the voting process. How convenient! And now that ‘eVoting’ has been suspended, they could possibly not need it anymore: they would reset everything, including private property and individual medical choices. Fortunately, another kind of ‘Great Reset’ is going to take place, and this one, for good!

It also seems clear that the “Gold deal” of 1999 was set in order to put the Switzerland in a new position, that would allow Her to avoid falling down with the following economical collapse. Indeed, it is only from the recent years, in the 2000s, that Switzerland has been a target for the ‘Bilderbergers’. Even if its historical role as an opportunistic financial nation would not indicate anything different, you have to understand, Switzerland is not a monolithic body. Not earlier than in the late 70s, Switzerland underwent a scission of the Berner Canton, welcoming a new and 23rd Canton called “Jura”. Geneva only officially joined the Confederacy in 1848, benefitting of a military treaty to repress an ongoing revolt following the so-called popular decision to join the Helvetic Confederacy, even back then. Now, we still have something new: going into the early 2000s, Switzerland has traded its Gold to be foreseen in exchange as a refuge spot for wealthy people ; for individual cases or for an upcoming Chaos. It had to be some kind of pact for Switzerland to join the “Bad New World Order”, as She was probably promised to a lot of troubles if the Swiss people was not brought to comply to trade Switzerland as Golden economical place for something more modern and more useful to those people. Being opportunistic leaves a small nation easily in trouble, when conflicts that kept it unseen suddenly cease to exist (cf. the downfall of the USSR). In this picture, Davos is a tough to reach mountain town, with a small airport: perfectly designed for the good of the so-called ‘Elite’, in times of need. It is almost like a small version of Denver in Switzerland.

We have also been provided with multiple sources of informations about how some people in the Swiss army were receiving funds of foreign dignitaries and making demonstrations and plans to protect them, in the events of troubles. We do not know if the Swiss army has also been directly funded by foreign donators. But whether it is about specific commanding individuals to be bought or if it is the commandment, who directly takes the funds on behalf of the military budget, this would be blatantly treasonous. Both options.

On top of that, we could talk of the most recent changes at the Geneva International Airport, now with secured walls, better circulation control around the airport, and a combined power plant to provide electricity directly to the Airport, etc. Work set to be complete by 2021. And when we see what has been built already, we are almost there!

So, back to your question: Swiss Post is in it, and probably wanted to provide the World with first-hand technologies, making the possibility of cheating a lot smoother. Switzerland would have been a perfect ‘neutral’ place to centralise the election results for a lot of countries.

A lot of dignitaries (including S. Claus, for those who see what I am referring to), Pharma/Food giants, a couple of targeted politicians, other businessmen… have tried to prepare a ‘Great Reset fit’ Switzerland, with a central role in the ‘Evil World’ those sick people were preparing for us.

And for Stacy Abrams, it is easy to connect the dots. She was supposed to be a piece in the giant puzzle of the US and even global Votation/Election Fraud scheme. She was supposed to bring progress to Humanity with ‘Black Lives Matter’ and ‘racial-prejudice’ backed destructive politics. To know that all these actors meet in the same places and transit by the same locations is not pointing at a coincidence. Switzerland has stunningly preceded USA in all of this, in a mere 20 years, as we just explained ; and we do hope we gave you enough indications on how we have come to that, and on how Switzerland has been sold to its new role in all of this, not to mention other Swiss banks’ commercial ties with China. Not to mention a smooth and disgusting cooperation with China in other commercial and political matters, which is less documented, but which have resulted in occasional scandals in the past 20 years, however.

Swiss banks are full of it, and they have been working against the Swiss citizens for years now, not with the Swiss people not occasionally trying to fight back. When everyone is living in a ‘dream’, when everyone is happy with no house and no meat ; when everyone shows contempt with no car and with an empty minimalistic living room as a sole spiritual inspiration, you cannot really find allies to fight back!

This is why we stand with the good and free people of the United States.

Note: We are watching all of this happening from a cross-road point of view, and so we get to see the global picture for Switzerland, but we are ignorant of a lot of details. If there were people in the Swiss Military to be working with Donald J. Trump and his allies all over the World, we would know who it is. If we were to tell you who is a pedophile, who has been blackmailed, who has done a lot of dirty stuff in business and politics, we could provide you with an useful list, although some people would still be missing. We could even make a list of so-called nationalists/patriots/traditionalists who have been seriously compromised, even by participating or covering pedophilia.

Star Wars and Beyond! – voir plus loin

L’excellente chaîne YouTube « Nouvel Angle », promue et mise en place avec l’aide de la Maison Blanche, conclut de façon apparemment étrange sa dernière vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=7AK7OJsNrNI), nous invitant à voir plus loin, à ne pas nous embourber dans nos connaissances limitées de la Constitution américaine, et, plus généralement du Droit, surtout lorsqu’il est politique ; de ne surtout pas nous confiner à des impasses, qui mèneraient à des scénarios absurdes!

De son côté, le président Donald J. Trump a fait un tweet symbolique (ci-dessous https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1341389598296059909), et que l’on peut décoder ainsi:

Les arrestations se passent bien, la Vérité suit son cours. C’est incroyable, le nombre de personnes qui sont en train de s’apercevoir des choses telles qu’elles sont, c’est incroyable, le nombre d’arrestations! Chiffres record! Notre pays, et effectivement le Monde, pourra bientôt VOIR le grand miracle, de ce que l’Administration Trump a accompli. On disait pourtant que ce n’était pas possible!

Dit par le BOSS lui-même!  Nous ignorons si le grand « son et lumières » se produira bien, quelle forme exacte il prendra, comment les médias dominants seront mis hors circuit. Pour réveiller les profanes endormis, il faut parfois que les moyens soient aussi considérables que le message, qu’ils soient aussi extraordinaires ; alors on a plutôt tendance à penser que cela se produira bel et bien: le spectacle final!

Que ce qui a été disposé, notamment les fameux « monolithes » d’acier ; d’aucuns situés sur des points symbolisant tout de même le magnétisme et l’électricité terrestre, que cela en fasse partie d’un dispositif ou serve simplement à nous indiquer sa mise en place en la singeant, cela n’a pas d’importance! Le spectacle final aura lieu.

Evitez, cela étant, de sombrer dans les dérives de type « New Age », qui promues par les gourous et les rêveurs surfent sur ce genre d’événements. Il n’y a pas mieux pour s’égarer, pour dire et pour croire n’importe quoi! Il vaut mieux, comme le suggère Nouvel Angle, accepter de ne pas savoir, et attendre ce qui vient avec beaucoup de curiosité et de sensibilité! Cela n’empêche pas de réfléchir, de s’interroger, de rechercher… mais avec la mesure nécessaire, même et surtout si on a la Foi!

On se détourne si vite de la réalité des choses, lorsqu’on se prend à rêver! Elles sont pourtant bien plus extraordinaires telles qu’elles sont réellement, lorsque l’on travaille à les comprendre dans leur entièreté. Le fantasme est étincelant, mais il est souvent lisse et sans relief, tape-à-l’œil mais ennuyant et sans perspective… le contraire de ce qui alimente l’Humanité.

Concernant les technologies mises en œuvre, la science moderne, qui est efficace dans ce pour quoi on l’utilise, nous pollue l’esprit lorsque l’on veut comprendre une autre science qui pourrait avoir cours. Nous sommes menés dans des impasses… Nous avons l’esprit trop déformé à cause de nos formations scientifiques ; tout ce que nous pensons savoir est faux! Le professeur Raoult, ce trublion qui lutte pour son propre compte et qui dit beaucoup de choses justes, l’a d’ailleurs rappelé à plusieurs reprises. Il est le seul, dans cette lignée de scientifiques de cirque, à prendre en considération l’épistémologie.

En préparation à ce grand spectacle, donc, Donald J. Trump et ses alliés procéderaient à des arrestations massives ; tous ces gens étant actuellement, officiellement, neutralisés par le Coronavirus, avec des nuances subtiles. Il y a quelques jours, le gouvernement français. Le confinement britannique mis en place le week-end; deux cardinaux aujourd’hui… Et puis il y a tous ceux que l’on ne voit pas! Assange a peut-être été libéré entre dimanche et lundi. Il sera probablement mis en scène comme le premier révélateur des dossiers noirs de la CIA ; il sera peut-être présent dans le fameux spectacle « son et lumières », dans la représentation finale!

Plusieurs événements devraient susciter l’attention: un B52 posé en urgence en Grande-Bretagne, des mouvements en France et en Allemagne (possiblement même la collaboration des services allemands avec Donald J. Trump)… transactions souterraines… négociations douces ou fortes: « vous préférez nous livrer les usurpateurs à la tête de votre état, tricheurs, voleurs, violeurs, meurtriers… ou une guerre avec nous? La question, elle est vite répondue! (sic) » Tout ce qu’il paraît n’est pas forcément ce qui est ; et tout ce qui brille n’est or. C’est d’ailleurs le moment de s’alarmer sur LA QUESTION! Ne vous fiez pas aux crypto-monnaies. Elles sont vouées à la chute. La Chine détiendrait même 70% des Bitcoins mondiaux, afin d’obtenir des devises étrangères facilement et de gonfler artificiellement les crypto-marchés. Babel est destinée à tomber. Ce qui repose sur du vent est destiné à s’écraser.

Pour trouver de l’or et l’avoir chez vous en un jour, écrivez-nous! Bientôt, on ne pourra peut-être plus en acheter, même si la chute des marchés et de « l’argent-papier » ne sera pas forcément immédiate…

Star Wars

Le nom du programme militaro-spatial de Reagan. Aujourd’hui, c’est Donald J. Trump et Space Force ; aujourd’hui, avec la conjonction des planètes, il faut regarder le Ciel! La Grande-Bretagne confinée, et plusieurs messages imagés de Dan Scavino Jr. Quelques monolithes étranges, des colonnes d’acier, positionnées sur des axes “historico-tellurico-magnétiques”, comme un message ou avec une fonction technique… Blue Metal, Blue Beam, et un message crypté…

Nous vous laissons deviner ce qu’il pourrait bien arriver! 17h11: alignement de Saturne et Jupiter sur le même méridien (à moins d’un centième de degré près). On nous dit de regarder. D’anciennes technologies électro-magnétiques pourraient bien ressurgir, avec le champ magnétique terrestre comme activateur! On pourrait bien nous faire voir ce que d’aucuns appellent le “grand son et lumières”. Et la Couronne d’Angleterre… qui, “ce soir, demain, roule[rait] par terre”! N’en déplaise à l’alcoolique Churchill!

Quand on parle d’une science qui, en théorie, n’existe pas, il est difficile de savoir, alors lâchons aussi la date du 5 janvier, pour le périhélie. Peut-être a-t-elle, elle aussi, une importance. Scavino de lâcher encore, samedi, via une référence à Q: “we are closer than you think, try to get some sleep!”

J’arrive, Winston!
Nous y voilà donc, Sir Abraham Lincoln. C’est notre heure!
Son et lumières, fin de l’Angleterre, fin de la FED

Une blague qui révèle la vérité?
https://twitter.com/VincentCrypt46/status/1339954064050835460

Une autre? 🙂

C’est une affaire de lecture entre les lignes et une plongée dans le Réel! UNIQUEMENT ÇA!

https://twitter.com/DanScavino

Andrew Jackson: « J’ai tué la Banque! »
Donald J. Trump: « On va recommencer ; on va en finir! »

Après le Kraken, le Grand Reset par le « camp du Bien » – mise à jour 20.12.2020

Les événements se sont succédés à grande vitesse. Warp Speed. Voici alors, à la volée, ce que nous pouvons relever.

1. La vraie intelligence qui servait “l’Etat profond “ a déserté au profit d’une coalition militaire. Il fallait nettoyer le pays (EU) de la corruption, de son inertie et le sortir de sa décadence.

2. Le plan a été longuement mûri, potentiellement depuis la mort de Lincoln, éventuellement depuis 1945. Si l’on comprend la vocation trans-frontière des esprits les plus brillants, las de servir dans des guerres et opposés les uns aux autres (cf. Le respect mutuel entre les grands personnages historiques), cette ouverture vers un socle commun aura été viciée par l’esprit trans-frontalier international et éternel, se déclinant en milliers de courants au fil du temps. Il fallait se débarrasser de cette classe parasite, précipitant la Civilisation dans lia décadence. Depuis l’invention de la dynamite, l’Humanité a les moyens de causer sa propre extermination à une vitesse dépassant l’entendement contraire.

3. Donald J. Trump a été choisi pour son bon esprit et pour ses qualités. S’il n’avait existé, ni avait pu être remplacé, nous aurions assisté à un coup d’état militaire.

4. Donald J. Trump et ses alliés ont suivi depuis longtemps les méthodes et les habiti de leurs ennemis, dont la fraude électorale, les planifications sanitaires, l’euthanasie médicalisée, etc.

5. L’épopée de Donald J. Trump et de ses alliés devant les tribunaux et les législatures servaient à démontrer l’ampleur de la corruption, et à faire en sorte que la corruption ne résulte dans le crime. Ce n’est pas un échec. C’était sciemment voué à l’échec.

6. Donald J. Trump a signé un décret (ordre exécutif) en 2018, commandant un rapport sur les interférences étrangères dans les élections, dans un délai de 45 jours. Ce rapport tombera bientôt. Manifestement, il a été retenu jusqu’ici, alors que les preuves en provenance des officines d’intelligence concurrentes au FBI et à la CIA (la DIA, la NSA, Space Force, NRO, etc.) ont tout documenté. Les preuves qui ont été présentées jusqu’alors sont véritables et solides, mais elle ne représentent qu’une partie subalterne de l’ensemble des preuves qui existent.

7. La motion du Texas, suivi de 20 états, n’était pas un leurre, c’était la dernière pièce. Un état peut attaquer un autre état devant la Cour Suprême des EU, seule juridiction adéquate pour trancher. Donald J. Trump a été trahi par les 3 juges qu’il avait appointés. Il le savait, mais il faut comprendre la psychologie du personnage: il se met en difficulté pour vérifier qui sont ses amis. Contre toute attente, Samuel Alito et Clarence Thomas se sont prononcés comme les seuls hommes de vertu. Dans cette cour, quels que soient les motifs des autres juges: coercition, corruption, peur consensuelle.

8. Les Républicains du Texas se sont déclarés prêts à faire sécession, ne pouvant accepter une fraude d’une telle ampleur, rejetée sans raison valable par la Cour Suprême. C’est cette volonté sécessionniste, qui apparaît à chaque fois qu’une puissance étrangère pointe son nez dans les affaires intérieures, qui en ressort, et c’est suffisant (21 états!) pour réduire la Cour Suprême au silence. On note aussi les récents déménagements au Texas, dont, les plus notoires: Tesla, Space X et Oracle, société en avance sur son temps dans l’informatique synchronisée dans les années ’90.

9. L’ensemble de l’épopée légale de Donald J. Trump a permis de mieux démontrer le rôle alors sous-estimé de la Chine, qui constitue littéralement un acte de Guerre, probablement une guerre asymétrique ; quoique… La Chine, au fil des années, a pu se bâtir une force sur nos élites dégénérées, parfois perverses et même sataniques. Aux EU, la Chine a acheté des kilomètres carrés de terrain à côté de points militaires stratégiques. Volonté d’invasion ou volonté de zones de production alimentaires à côté de points protégés dans un monde sinisé par un “grand reset”? On le saura bientôt.

10. La Chine n’œuvre pas seule: une coalition internationale serait prête à venir déloger le méchant dictateur Donald J. Trump, au nom des règles de l’ONU, officine corrompue. Face aux événements et à la crise de la COVID, parfois même avant, une coalition contraire s’est créée, souvent tapie dans les forces armées.

11. Plusieurs serveurs de la CIA, notamment à Francfort sur le Main et à Nice, auraient été saisis, permettant de récupérer des données, notamment relatives à la fraude électorale. De nombreux pays seraient impliqués et victimes de fraude, comme la France, où E. Macron n’aurait pas été élu, la Suisse, où plusieurs votations défavorables ont eu cours depuis les années 1990, dont la vente de l’or de la BNS. Les Banques suisses, UBS en tête, ont sapé les USA et la Suisse, et seront punies. Le bataillon de cyber-intelligence #305 surnommé le KRAKEN serait à la tête de ces opérations.

12. Des mouvements militaires annoncent un niveau d’alerte maximal. La technologie militaire classifiée comprend notamment des armes satellitaires et anti-satellite. Space X, l’ULA l’ALLIANCE de lancement, ont multiplié les lancements de façon industrielle ces derniers mois. Le programme “Star Wars” de Reagan, qui était l’inspirateur de Jean-Marie Le Pen, pas si délirant?

13. Les références aux extraterrestres et les fameux messages de Q, greffé au mouvement anonymous, né sur la plateforme de partage d’images “4chan”, se démarquant par le masque de Guy Fawkes, en référence au comic d’Alan Moore, V, le pendant Watchmen. Q, c’est un “pool” de références, utiles pour transmettre des codes, faire passer des idées, toujours sous couvert de fantasme de “complotisme”, etc. Une forme de communication à l’ancienne, sans cryptage, mais indécryptable par les esprits non-avertis ou en-deçà d’un certain seuil d’intelligence.

14. Derrière chaque thèse fantaisiste, il y a souvent une information vraie.

15. Donald J. Trump s’apprête à révéler que le vaccin de Pfizer est une arme biologique, c’est pour cela que les doses sont sous contrôle militaire exclusivement. S’en suivra une nuée d’informations rectifiant les discours médiatico-politiques ET les théories du complot de ces 75 dernières années. Les 99% des supporters de Donald J. Trump n’en reviendront pas et se sentiront “cons”. Quant à nous, si nous savons certaines choses, il faut admettre qu’il y a des zones d’ombre un peu partout, n’ayant pas été dans la confidence. Quid de la Russie, par exemple? Unilatéralement avec “l’élite dégénérée” ou partiellement corrompue? Un grand nettoyage à venir: dans plusieurs pays.

16. Jusqu’au 20 janvier prochain, les temps seront rudes et dangereux. Il manque ici beaucoup de choses, mais le temps presse, et nous tenons à être en anticipation, de sorte que lorsque les temps seront chaotiques, vous saurez qui écouter. Il faut être prêt à n’importe quelle trahison et à devoir subir n’importe quel jeu de fourbe. Littéralement, il faut tout étudier et s’attendre à tout. S’il y aura un “grand reset” du bien contre le mal, de nombreux acteurs sont encore dans le camp du Bien pour les Mauvais, et du Mal, pour les Bons. C’est le principe d’une apocalypse, fût-elle humaine. Pour mieux comprendre la dynamique spirituelle et logique des événements, voir nos autres articles (ci-dessous).Que Dieu nous protège!

17. Il faudra s’attendre à devoir saisir avec sagesse et diligence l’opportunité qui nous sera donnée, de refaçonner le monde d’après, tel que nos ancêtres chrétiens l’avaient entendu. C’est probablement le point le plus important. Nous aurons tous un rôle à jouer. Après le Kraken qui brise le navire en déshérence d’une société titanesque, le renouveau sera mondial, mais il ne sera pas supérieur à la mesure de ses acteurs. La bataille qui arrive est déjà le début de ce point Q, car elle déterminera notre capital de départ pour le temps de demain. Une dernière information pour ceux qui comprennent et qui peuvent: standard or.

P.S. Sera aussi bientôt révélée la vraie nature des « attentats » récents, qui ont ciblé le peuple français. (Cf. Nice, Cf. Samuel P.) Indice: Zemmour, Satan

*******

Mise à jour. 14.12.2020

Donald J. Trump a fait le choix de ne pas communiquer hier. Plusieurs personnes s’attendaient à une intervention radicale, par des canaux de diffusion spéciaux. Un ou plusieurs vaccins ont bien été administrés, quant à savoir si c’était un placebo ou une version non-nocive du vaccin, ou autre explication, cela reste à creuser. Contre une arme biologique légère, voire statistique, la nature a quand même des défenses qui fonctionnent. Ce que l’on sait, en revanche, c’est que le fils de Donald J. Trump, Baron, a eu des ennuis avec un ou plusieurs vaccins, il y a quelques années, et il semblerait que Pfizer aurait été à l’origine du mélange incriminé. Il faut donc s’attendre à quelque chose d’explosif sur ce plan-ci!

Aujourd’hui, Donald J. Trump envoie une liste d’électeurs concurrents dans 7 états: Michigan, Wisconsin, Nevada, Arizona, Georgie, Pennsylvanie, Nouveau Mexique, où il vient de déposer une plainte, aujourd’hui même. Cela s’est déjà produit dans des élections précédentes. Ce nouveau tour sécurise les procédures en cours et remet la pression sur la Cour Suprême des EU, ainsi que sur les législatures, qui devront prendre position. On ne sait pas si un autre état se joindra aux 7, mais selon toute vraisemblance, les républicains de Virginie, état encore plus notoirement “volé” que le Nouveau Mexique, ne participent pas. Peur, lâcheté ou stratégie? Ce finira par être su. La Californie en lice pour être le huitième état?

La Cour Suprême du Wisconsin a admis aujourd’hui que 215’000 votes n’auraient pas dû être comptés. L’audit des machines du comté d’Antrim a démontré la nullité du comptage sur les machines dans tout le Michigan, selon l’équipe qui a procédé aux tests. Donald J. Trump semble vraiment souhaiter pousser les choses jusqu’au bout avant d’intervenir via le décret de 2018 (Executive Order, 12 septembre) et davantage.

On note qu’une équipe de hackers a piraté hier deux réseaux SolarWinds, un système apparemment utilisé par les machines à voter également (ou par les serveurs Dominion), et que d’importantes transactions cet automne, sur le stock des actions de SolarWinds, posent question. Ce piratage n’est pas un hasard, comme tout ce qui est immédiatement annoncé comme venant de Russie. Il permet ici de révéler encore un peu plus profondément la corruption des systèmes informatiques, avant la “grande révélation” et la sanction. Le FBI, les Marshalls des EU et les Rangers du Texas seraient actuellement en train de perquisitionner la société et d’examiner le matériel informatique, notamment ses serveurs.

Enfin, William Barr remet une lettre de démission élogieuse à Donald J. Trump, qui l’accepte avec plaisir. Celui-là est encore susceptible de recevoir son rapport lié à l’EO 2018/09/12, et d’agir avant le 23 décembre, où il prendra congé de son courant mandat. Le caractère planifié de cette action semble évident. Il sera remplacé, après un court intérim, par Richard Donoghue: un paramilitaire pour une justice militaire! C’est ce qui est promis.

Remarque: les quatre avocats phares de l’épopée judiciaire de Donald J. Trump et du peuple américain, Lin Wood en tête, avec Sidney Powell, Rudy Giuliani, maire de New York le 11.09.2001, et Jenna Ellis semblent curieusement s’accommoder avec joie des événements récents et durcissent leurs positions respectives, indication de l’importance de leur rôles respectifs dans la suite des opérations.

A regarder attentivement: Benjamin Netanyahu en quarantaine. Quarantaine forcée? On le saura bientôt. Piste: le Maroc reconnaît Israel.

Communication présidentielle de Donald J. Trump attendue sur les canaux « inusuels » entre le 15 (ou même dans les heures qui suivent) et le 18.

*******

Mise à jour 17.12

Jour Q. Les hostilités peuvent se déclencher d’un moment à l’autre. La fenêtre d’action semble aller du 17, soit cette nuit, au 21 (lundi), avant l’ouverture des marchés financiers. Même si elle peut tout à fait être prolongée jusqu’à Noël et théoriquement même au-delà, nous pensons à un dénouement plus rapide. Donald J. Trump et ses alliés contrôlent la situation.

Le travail d’obstruction de la Cour Suprême de EU, la SCOTUS, affiché par Sidney Powell et Lin Wood, qui attaque ladite SCOTUS aussi violemment qu’il s’en est pris à Kemp, Raffensperger et Kelly “Strabisme” Loeffler, marque un pas de plus vers l’opération finale.

“My fellow Americans, the Storm is upon us”: maintenant, pour les initiés, après, pour ceux qui ont besoin de voir pour croire! Le Plan fonctionne.

Autre information notoire de ce jour: les attaques informatiques sur les systèmes reliés aux infrastructures sensibles, qui s’intensifient, pointant vers la Russie, la Chine ou l’Iran, trois pays où aussi, probablement, plusieurs factions s’affrontent. Difficiles à décrire précisément, toutefois. On pourrait être surpris.

Ce qui est intéressant avec ces attaques, c’est qu’un exercice a été mené cette année, sur une île ou un dispositif informatique semblable à celui utilisé en vrai pour l’électricité avait été reproduit. Ce type d’attaques, ayant été utilisées contre d’autres pays, dont probablement l’Ukraine, étaient connu. L’expérience sur l’île a servi à tester des stratégies de défense.

Il est donc probable que certains systèmes sensibles généreront des alertes, potentiellement à partir de cette nuit ; que le courant sera coupé dans certaines régions à un moment donné ; que Donald J. Trump le fera rétablir, ainsi que les canaux de communication, en diffusant ainsi son premier message! L’opportunité est trop belle. Il la saisira ; elle était également ANTICIPEE. Les agents doubles, alliés avec Donald J. Trump, sont le point charnière de sa stratégie. Great Reset façon néo-techno–gafa-bolchévique contre Great Reset positif: une vraie remise à zéro de la corruption. Même terminologie, double signification. « L’agent double », infiltré ou de fait, parce que confronté à la vermine du Marais de Washington, passe inaperçu!

Autre exemple: arme biologique COVID (appuyé par une prise en charge médicale et sanitaire inappropriée, souvent l’élément pour permettre, la plupart du temps involontairement, à une maladie de tuer, malgré les défenses immunitaires). Arme au minimum validée par les agents doubles, mais rapidement rendue inefficace par leur parasitage. Ensuite, Donald J. Trump surfe sur la vague d’un virus, simple, nu, qui est moins dangereux qu’une grippe!

Aujourd’hui, idem avec les systèmes informatiques! C’est FONDAMENTAL! C’est brillant. Il en sera de même avec le vaccin, soyez patients. Le seul vaccin que Donald J. Trump veut inoculer à sa population, c’est le vaccin de la vérité, qui guérit les maux de la société! Let the enemy play right into your plan! Enjoy the show!

Note: Emmanuel Macron, ses ministres et le COVID? Planqués ou arrêtés par l’armée? Arrestation de Jean-Luc Brunel, le pourvoyeur d’Epstein. Curieux concours de circonstance, non?

*******

Mise à jour 20.12
Un temps pour la rédemption?

Vendredi, conseil spécial avec avocats et militaires. Remise du rapport de Ratcliffe. Samedi, Donald J. Trump dément la « loi martiale » dans un tweet, mais ses cyber-soutiens et Dan Scavino Jr. confirment l’opération de communication à venir.

Des mouvements militaires, la mise hors ligne des “transponders” des avions militaires (attaque/tempête électromagnétique), l’isolement de Londres et de la Grande-Bretagne. Quelque chose de grand est en train de se produire.

Echéance constitutionnelle: 20 janvier 2021. Echéance administrative: 6 janvier, où le VRAI vote sera connu, selon l’avocat Lin Wood, lequel nous annonce que Donald J. Trump va (bientôt – c’était vendredi, puis répété samedi – ) communiquer avec la population (sous-entendu: d’une nouvelle manière, notamment “par les canaux d’urgence”, dixit le même Lin Wood), sur la réalité de la fraude électorale et possiblement concernant de nombreux mensonges, jusqu’ici véhiculés.

La Chine est pointée du doigt par les Président et Vice-Président, notamment dans les cyber-attaques récentes. Chine: problème majeur. Quid de la Russie? Possiblement dans la brèche avec l’Iran, mais moins importants que la Chine. Selon Q: Israel en dernier. Il faut donc comprendre ce qui vient: le Chaos a toujours fait partie du projet de la pseudo-élite sataniste. Ils auraient aimé le contrôle, et même le contrôle par le Chaos – ne pas croire leurs clips de promotion aseptisés! – , car ils ne savent pas faire autrement que le Désordre, d’où la nécessité, par eux affichée, d’une réduction à terme de la population. Ils se contenteront et se délecteront tout autant du Chaos seul! Sachant aussi qu’avec le Chaos, le Mal, chassé par la porte, trouve toujours le moyen de revenir par la fenêtre! Un second mandat de Donald J. Trump trop difficile pourrait susciter des velléités pour “le monde d’avant”. C’est un risque.

Si Donald J. Trump a déjà gagné ce premier combat, potentiellement très rapidement, potentiellement même avant d’avoir été élu, échappant à de très certaines tentatives d’assassinat (même s’il n’y a pas échappé par chance), les quatre années qui viennent, débutant avec une crise économique, seront un vrai défi. Il faudra que nous y mettions du nôtre, que nous l’aidions avec le meilleur de nos qualités ; car toutes les facilités apparentes reçues en échange de l’avilissement, de l’esclavage moderne, etc. ne seront plus accessibles, demain. Cela ne pouvait pas durer de toute façon, avec ou sans le Président Donald J. Trump: c’était un fantasme dont l’issue était une réduction drastique et dégoûtante (peut-être assez soudaine, même, bien que non immédiate) de la population. Cela n’empêchera pas certains de se priver de blâmer Donald J. Trump pour avoir mis fin aux fantasmes du monde moderne (en évitant pourtant le PIRE)!

C’est peut-être également pour cela qu’il prend son temps dans le processus actuel, qui se veut avant tout EDUCATIF! Il sait que la suite sera difficile. Soyons prêts à y mettre du nôtre!

En outre, on parle d’un pardon présidentiel pour Assange, et même pour Snowden, qui pourrait s’avérer être moins vertueux qu’on ne le dit, selon Q, ou selon QAnon. La NSA travaille avec le Président, mais depuis combien de temps? La NSA est opposée à la CIA, mais depuis quand? Malgré tout, pardonner à Snowden parait quand même judicieux, en tout cas concernant les torts qu’on lui a faussement attribués. On pourra alors toujours le condamner pour de vrais faits, s’ils sont avérés. On verra alors s’il rentre aux EU après son pardon! Note: le nom de Snowden a souvent été utilisé, ces dernières années, pour diffuser des fausses informations, induisant parfois les gens en erreur.

Par ailleurs, il faut tout de même considérer ceci: Xi, Poutine, peuvent véritablement voir une opportunité avec Donald J. Trump, de solidifier leurs positions respectives, se sachant suivis de près par la Kabbale internationale et sur un siège éjectable. Ils ont donc objectivement (même Xi lui-même) un intérêt personnel à voir le Président triompher ; indépendamment des qualités qu’on peut attribuer à Poutine, malgré que l’on ne l’a pas laissé régner pendant autant de temps par impuissance et sans exiger de lui des gages de bonne volonté… Mais il n’est pas exclu que les alliés de Donald J. Trump l’aient aussi aidé à s’émanciper par la suite ; il faudrait être dans la confidence. Au-delà, on ne peut déduire les causes que par leurs effets observés et supposés! Toutefois, la Russie et les EU restent des adversaires. La Russie s’est, elle aussi, dans une moindre mesure (que la Chine), introduite aux EU, se ménageant des options de contrôle et des garanties. Il ne faut pas non plus s’y tromper. Le Président va devoir tout assainir: surprises en perspective.

Quant au vaccin, on peut anticiper un réveil en douceur. Mike Pence, dans sa démonstration publique, semble avoir été vacciné par un militaire. Le bruit court que ça aurait été un PLACEBO. C’était une des options que nous avions envisagées. Les “allergies” rapportées se font nombreuses et la FDA veut s’y intéresser. Parallèlement, avec la révélation à venir des détails de l’arnaque de la grippe à coronavirus, la population commencera sérieusement à se méfier. Trop de gens, y compris chez les supporters de Donald J. Trump, croient encore à trop de choses, pour ainsi dire, et souvent contradictoires!

Et surtout, il ne faut pas oublier le double langage: quand Michael R. Pence veut “doper la confiance dans le vaccin”, il parle aussi du vaccin envisagé par l’administration Trump, c’est-à-dire: LA VERITE. C’est pourquoi, on parvient à distinguer nettement sur les images le tatouage sans équivoque sur l’avant-bras de la personne qui vaccine Mike Pence. On “dope” donc la confiance des gens dont la FOI s’est vue ébranlée par cette histoire de vaccins promus! Il faut toutefois être à même de le comprendre!

Enfin, on a vu Luc Montagnier, dans une interview récente, révéler ce qui tombe sous le sens: la présence de bactérie(s) à côté de virus (dont le SARS-COVID-19), sans la(les)quelle(s) ce dernier est inoffensif. C’est pareil, ou presque, pour tout virus: diminution de l’immunité, réaction inflammatoire, ralentissement métabolique. Sans autre facteur qu’un virus seul, c’est pénible mais inoffensif: la nature est bien faite. Nous le savions déjà, mais c’est toujours intéressant de voir Luc Montagnier dire les choses, en s’exprimant avec un langage en apparence malhabile et candide, en mettant tantôt une emphase un peu fantaisiste sur ses mots… pour dire ce qu’on ne lui permet pas vraiment de dire sans être inquiété! A lire entre les lignes (ou écouter entre les mots)!

Il y a un sentier, des possibilités, des opportunités, un Plan, mais ni la date, ni l’heure ne peuvent être connues. C’est pour cela que l’ennemi tombe dans tous les pièges. A la fin, le critère pour « Q », c’est que les suppositions doivent rencontrer la réalité à la croisée des chemins. Seuls les faits examinés à la loupe, dépouillés au maximum des apparences trompeuses, peuvent servir de critère vérificateurs. Pour le timing, seulement un ensemble de possibilités apparaîtront pour ceux qui ne sont pas dans la confidence. Le week-end, avant Noël, avant l’ouverture des marchés… ce sont des critères factuels ; de même que les prémisses déjà posées. C’est peut-être pour bientôt! Le standard or, il faut s’en soucier immédiatement (si ce n’est déjà trop tard)! Ça peut être fait très vite si c’est encore possible. Ça peut être fait dans la journée. Nous contacter!

*******
20.12 Au moins quatre chaines YouTube créées par l’administration Trump pour informer les francophones, mais sans le facteur d’anticipation et donc sans « Q ». Très complet, actuel et factuel. Mieux que toute autre production francophone sur le sujet. Vraiment intéressant à diffuser aux « profanes ». Elles auront aussi certainement un rôle à jouer demain, lorsque le réveil global commencera à se faire ressentir.


*******

 

Nous essayerons de faire des mises à jour régulières jusqu’à ce moment-là. Après, ce sera à nous, habitants d’Europe, de prendre les choses en main dans nos pays respectifs, singulièrement ou en synergie. Des temps difficiles s’annoncent. Rien n’est laissé au hasard. Nous nous devons d’être aussi dignes de ce principe que possibles.

L’effroyable courroux de Donald J. Trump au terme d’une épopée vieille d’au moins 75 ans

En janvier 2020, j’ai commencé à prêter attention aux discours de Donald J. Trump. Je les ai écoutés pour la première fois. Toutes les choses qu’il disait avaient un double sens, surtout « les plus stupides et les plus crues » (cf. MK AH).

J’ai compris tout de suite que le personnage était à un autre niveau. Je savais qu’il avait été choisi par le vrai « état profond », mais j’ignorais qu’il en faisait partie. Le vrai « état profond » et non la mafia politico-démocrate qui s’est développée en parallèle à « l’état profond » réel, tantôt à son bénéfice. En tout cas, la symbiose était viable. Aujourd’hui, le véritable « état profond » opère une purge, car le sens du réel, très développé dans les sphères les plus hautes et les plus secrètes, l’impose désormais: on ne peut pas continuer d’avancer avec des queers ignorant la symbolique des sacrosaintes toilettes.

C’est remarquable et terrifiant.

J’ai toujours dit qu’à trop de progressisme, « le Système » (dans son exacte définition) opposait un conservatisme, au moins d’équilibre, afin de ne pas trébucher dans sa marche, contrairement aux idées véhiculées par les théories post-marxistes, qui estiment que le Capital pourrait hypothétiquement provoquer son propre effondrement.

C’est ne pas compter sur l’intelligence des hommes qui pensent et qui ont des leviers d’action sans précédent. Sans réalisme, ces gens ne pourraient pas accomplir ce qu’ils accomplissent, sans que tout l’appareil n’explose avant même son décollage. La Plèbe devrait arrêter de penser que tout le monde est plus idiot que soi.

Théories farfelues, complotistes, ou « sans intérêt », diront certains… Qui, pourtant, aurait cru que ce qu’il s’est passé politiquement autour du « nouveau coronavirus » aurait pu se produire un jour? En d’autres temps, j’aurais aussi refusé d’y croire.

Aujourd’hui, le réalisme politique a lui aussi débordé d’un cran. Il faut remettre de l’ordre, faire le « grand reset » de ceux qui ont mordu à cette appellation-ci dans une perspective complètement folle ou malfaisante, appâtés par leurs propres turpitudes, piégés par le vrai « état profond », qui pour les instrumentaliser, a préparé une autre forme de « great reset »: sous le même nom, pour couvrir l’opération. Vous êtes cuits.

Coup de filet historique pour l’anniversaire de Sleepy Joe le 20 novembre?

Il apparait clair que le but poursuivi par Donald J. Trump dans le cadre de cette élection n’est pas de gagner, mais de réaliser le plus incroyable coup de filet de politiciens et d’agents véreux. Du jamais vu dans l’Histoire. S’il avait simplement voulu gagner, il aurait demandé à ses soutiens de faire échec à la fraude comme en 2016.

Pendant que les procédures basées sur des témoignages, des études statistiques, des reports de vote médiatiques maladroits et des vidéos avancent lentement (et suffiraient probablement à légitimer très largement le retournement de certains états clé par la Cour Suprême des EU et à faire gagner Trump, voire même par les instances locales), une démonstration d’une toute autre ampleur s’installe avec froideur et avec patience.

Un décret signé en 2018 permet l’état d’urgence dans le cadre de fraudes électorales réalisées avec l’appui de puissances étrangères. Ce décret vise également ceux qui véhiculent des fausses nouvelles pour couvrir ladite fraude. En faisant ce qu’ils ont fait, les médias sont tous hors-la-loi et peuvent être arrêtés sur-le-champ.

Mais d’autres évènements, prévus ou imprévus, viendront légitimer l’action d’urgence: les rassemblements qui ont lieu dans tous le pays pour protester contre le résultat de l’élection, le fait que des états feront eux-mêmes machine arrière ces prochains jours, en étant acculés par les preuves (cf. Nevada, Caroline du Nord), le fait que certains états seront retournés localement ou devant la Cour Suprême des EU par les avocats de Donald J. Trump.

Enfin, alors que le temps passe et que les fraudeurs, les vilains, les politiciens corrompus (républicains compris) et les soutiens financiers, médiatiques et plateformes internet sont pris au piège, les erreurs se multiplient, et tous ceux qui sont suivis à la trace révèlent de nouveaux noms et de nouvelles preuves. Comme les tentacules du… Kraken, qui enserrent les ramification de ce réseau de corruption à mesure qu’elles se dévoilent!

Selon le décret, tout le matériel peut être saisi et tous les acteurs peuvent être arrêtés. Les Marshalls des EU (https://www.usmarshals.gov), les seuls agents fiables, s’en chargeront. En 2018, Donald Trump a aussi nommé un nouveau chef à l’agence(usmarshals.gov), pour assurer la pérennité de l’opération et s’amuser à y laisser sa marque: Donald W. Washington! En plus de son nom et du message qu’il véhicule, la recrue possède un CV qui inspire la confiance ; et en août dernier, les Marshalls des EU ont libéré 39 enfants et mis en cause 35 personnes pour des charges relatives à la pédophilie et au trafic d’enfants.

Pour tout ce beau monde, ça tombe bien, il y a justement 800 camps de la FEMA vides et prêts à servir. Le « great reset », c’est la purge des mauvais éléments, et non le contrôle total que d’aucuns espéraient, et qui, pris au piège, seront expurgés, après avoir cru qu’ils seraient les acteurs de la mise en place du système le plus diabolique qui n’eût jamais été. Un état profond contre un autre, plus profond, mais plus vertueux. Un événement inédit dans l’Histoire!

Ou bien y en a-t-il encore qui croient que Donald J. Trump signe des décrets pour ne pas les utiliser? Ce que ses adversaires ne croient pas, c’est qu’il ira jusqu’au bout. Trump n’aura aucun scrupule à faire à ses détracteurs la démonstration qu’il est un « dictateur »: en les envoyant en prison! Il l’est dans le sens noble du terme: lorsque la République, au sens romain, est en danger, un homme prend les devants et la sauve. A malhonnêteté politique, justice politique. La seule justice qui soit.

Pour l’agenda, je ne peux le prédire exactement, même si je peux donner des dates symboliques, comme le 20 novembre (anniversaire de Biden) ou le 21 décembre (anniversaire de Macron et date astronomique), mais lorsque Trump s’amusait à dire « 12 more years » lors de ses interviews et de ses allocutions il y a quelques mois, il ne mentait pas. Il ne se limitera pas à un seul terme de plus. Le personnage fait toujours ce qu’il dit, et il est d’une patience remarquable.

https://dcdirtylaundry.com/bombshell-the-2020-election…/

Fraude en Suisse? et retombées mondiales de l’élection américaine

Je ne crois pas au suffrage universel, pour des raisons solides, ni en la démocratie – c’est pourquoi je ne vote pas: il faut être cohérent – , mais j’ai toujours soupçonné que certaines votations clé étaient truquées, notamment en Suisse, laquelle utilise abondamment le vote par correspondance. D’abord par les services postaux (voir aussi ci-après), puis dans les centres de comptage, où il faudrait pouvoir sceller les locaux et surveiller les bulletins et les lieux pendant environ 3 semaines pour s’assurer de l’absence de fraude. Difficile et épuisant au niveau de la logistique ; dans les faits, ça n’a pas lieu!

Ces six dernières années, plusieurs votations clé ont eu lieu: 3-4x sur différents aspects de l’immigration, 2x sur la création monétaire et les réserves d’or, 1x sur la radio-tv, la TVA, aussi, je crois, etc.

En plus du vote par correspondance et de la propension naturelle des idéologues de gauche à imaginer des systèmes de triche à leur échelle, 10 cantons ont proposé le vote électronique (par internet) jusqu’en 2019, année où la Confédération a décidé de sa suppression. 10 cantons pour une votation fédérale, cela représente un levier remarquable.

Ces dix cantons utilisaient soit la Poste (qu’est-ce qu’elle vient faire là? il ne s’agit pas de distribuer du courrier), soit un Système proposé par le canton de Genève (pourquoi pas dans les cantons respectifs?), lequel n’a, selon mon souvenir, proposé qu’une poignée de fois le vote électronique « à l’essai »: idéal pour rendre la surveillance du vote inaccessible aux différents acteurs des cantons concernés, tout en ne donnant pas de légitimation à un contrôle par les acteurs locaux…

Et le lien avec Donald J. Trump? la société Scytl, actuellement dans le viseur de Donald J. Trump et de ses alliés, a justement été prestataire de service pour la Poste dans le cadre de l’e-voting! (https://www.scytl.com/fr/partenaires/swiss-post/)

Si des Suisses un peu alerte ne croyaient pas en l’honnêteté de leurs institutions les plus opaques veulent faire des émules, ce serait le bon moment pour sortir du bois! …et je les y encourage!

Les autres, si ça ne les fait pas réfléchir… rien.

 

Les retombées seront effectivement mondiales, mais à quel point? Pompeo en France, des serveurs saisis en Allemagne et en Espagne (si c’est confirmé), UBS qui a avidement misé sur une victoire de Biden (un nouveau plan de renflouement fédéral en perspective?)… des exercices militaires américains en France et aux Pays-Bas… (soldats toujours stationnés) …ce type, peut-être pas si fou, après tout, qui aurait combattu aux côtés du camp croate lors de la guerre de Yougoslavie (https://www.youtube.com/watch?v=GqAEekCBq8c)? En tout cas, son timing est bon ; et après tout, Sleepy Joe a son anniversaire le 20 novembre et Mama (Macron), le 21 décembre, avec peut-être de beaux cadeaux qui se profilent! Il ne faut pas sous-estimer le sens de l’humour du Donald!

La bataille est déjà terminée: Donald J. Trump a gagné

La bataille est déjà terminée. Vous pensez vraiment qu’un homme aussi brillant que Donald J. Trump, qui bénéficiait de soutiens capables de parasiter le dispositif de fraude d’Hillary Clinton en 2016, n’a pas prévu la chose pour 2020?

Plusieurs allusions du président indiquent que ses alliés surveillent les démocrates et préparent ce coup depuis longtemps. En janvier prochain, Trump sera président de Etats-Unis d’Amérique pour un second mandat, mais avec le bénéfice d’avoir opéré une purge radicale dans les rangs des Démocrates, alors devenus problématiques et hors de contrôle pour la vraie élite opérative anglo-américaine. Félonies, hautes trahisons, etc. de nombreux procès en perspective, en espérant qu’on en profite pour épingler l’imposteur et agent allogène Barack Hussein Obama.

Mieux: la dimension mondiale des systèmes de fraude et de contrôle de l’information poussera probablement la purge hors des frontières américaines. Comme l’avait annoncé le président Donald J. Trump, qui dit toujours ce qu’il va faire: the best is yet to come.